Comment s'organise le tracé du CDG Express?

  • Tracé
  • Voies
  • CDG Express
Tracé & Territoire

Long de 32 km, le tracé du CDG Express emprunte sur sa partie centrale le faisceau ferroviaire nord. Il comporte 8 km de voies nouvelles : à la sortie de la gare de l’Est d’une part, où il passe au-dessus de la Porte de la Chapelle, et de Mitry-Mory à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle d’autre part. Des tracés envisagés, c’est le moins coûteux, qui évite des tunnels longs et compliqués et utilise autant que possible le réseau existant.

Des voies neuves et des existantes modernisées

Le tracé du CDG Express retenu comprendra 8 kilomètres de voies nouvelles, environ 1km à la sortie de la gare de l'est pour rejoindre le faisceau ferroviaire nord et 7 km à partir de Mitry-Mory pour rejoindre l’aéroport Paris-Charles de Gaulle. Le reste du tracé utilise 24 kilomètres de voies existantes qui seront modernisées

image tracé

Une ligne sans arrêt

L’objectif du CDG Express est de relier en 20 minutes, sans arrêt, Paris et l’aéroport. Il n’y aura donc pas d’autres gares sur son parcours. En revanche, les autres modes de transport collectifs (Grand Paris Express, via la ligne 17), complémentaires mais distincts du CDG Express, ont vocation à relier les grands pôles stratégiques du territoire du Grand Paris entre eux.

CDG Express - Carte des travaux

Les liens entre CDG Express et Grand Paris Express

Le CDG Express et le Grand Paris Express sont deux projets complémentaires, mais ils n’ont pas la même vocation.
Le CDG Express est une desserte directe entre Paris et l’aéroport. Le Grand Paris Express compte 68 gares réparties sur l’ensemble du territoire du Grand Paris, dont l’aéroport.
Comme le CDG Express, il ouvre de nouveaux horizons de mobilité pour le territoire et les usagers, en offrant notamment une solution alternative à la voiture pour limiter la pollution. Les deux projets répondent à des besoins complémentaires.

 

Le Grand Paris, transformateur urbain

Le Grand Paris constitue un levier de croissance pour la région Ile de France. Le CDG Express, même s’il s’inscrit dans cette transformation, répond avant tout à un standard international de connexion rapide entre aéroports et grandes villes ou capitales. Paris est l’une des dernières villes mondes à ne pas disposer d’une ligne directe.