Bénéfice N°2 du CDG Express : Un projet sans subventions publiques

  • Financement
  • CDG Express
14/12/2020Le Projet

Le CDG Express est un projet de liaison ferroviaire directe, reliant l'aéroport Paris-Charles de Gaulle à Paris-Gare de l'Est en 20 minutes, tous les ¼ d'heure, de 5 h à minuit. Il sera mis en service fin 2025. Il répondra aux besoins des voyageurs aériens, qui souhaitent disposer d'un transport d’un haut niveau de service, fiable, rapide, confortable et connecté, mais a également d'autres atouts.

Bénéfice N°2 : Une liaison ferroviaire financée sans subventions publiques ! 

Contrairement à ce que l'on peut penser, le CDG Express ne fait l'objet d'aucune subventions publiques.  

En effet, le coût du projet est estimé à 2,2 milliards d'euros. Il est financé à hauteur de 0,4 Md€ par les fonds propres des actionnaires du CDG Express à parts égales (Groupe ADP, SNCF Réseau et la Caisse des Dépôts), et à hauteur de 1,8 Md€ par un prêt de l’État autorisé en loi de finances rectificatives pour 2019. 

Ce prêt de l’État sera intégralement remboursé par CDG Express, avec des intérêts définis selon les conditions du marché. Ainsi, conformément à la réglementation communautaire, il ne s'agit pas d'une aide d'Etat. L’État ne subventionne pas la réalisation du projet CDG Express. Les intérêts versés par CDG Express sont comptabilisés, chaque année, en recettes dans le budget de l'Etat. 

Le financement du CDG Express en résumé