Le CDG Express, du mieux pour tous dans les transports en commun

Le CDG Express apportera aux voyageurs aériens la qualité de service qu’ils sont en droit d’attendre pour la desserte ferroviaire d’un aéroport international, tout en accélérant la modernisation des transports du quotidien.

Rééquilibrer les transports du quotidien, notamment le RER B 

S’agissant de la desserte ferroviaire de l’aéroport, la branche Nord du RER B est empruntée par 30 % des voyageurs qui se dirigent vers ou qui viennent de Paris-Charles de Gaulle.  
Aujourd’hui, malgré un programme de modernisation, la ligne du RER B est saturée aux heures de pointe du fait de la croissance des flux de voyageurs du quotidien.
Avec plus de 900 000 voyageurs journaliers, dont près de 400 000 passagers quotidiens sur sa partie Nord, le RER B est la deuxième ligne la plus chargée du réseau de RER et sa fréquentation augmente en moyenne de 2 % par an.


Les heures de pointe du trafic aérien sur la plateforme aéroportuaire Paris-Charles-de-Gaulle coïncident avec les heures de pointe du RER B.
En effet, en semaine, les heures de pointe sur la partie Nord du RER B se situent entre 6h et 10h et entre 16h et 20h comme l’indique les données mises en ligne par l’Observatoire de la mobilité en Île-de-France.

En outre, le RER B, dédié aux trajets du quotidien, n’est pas adapté aux voyageurs aériens. Ses rames sont en effet dépourvues d’espaces dédiés au rangement des bagages et la saturation de la ligne rend les opérations de montée et de descente d’autant plus difficiles pour l’ensemble des usagers de la ligne.

Le CDG Express sera complémentaire des transports collectifs actuels et de demain. Il délestera le RER B, pour le rendre à sa vocation première : transporter les voyageurs du quotidien. La clientèle du CDG Express sera d'ailleurs constituée d’anciens usagers du RER B à hauteur de 35 %.
Les Franciliens qui empruntent chaque jour cette ligne destinée à la desserte locale verront ainsi leurs conditions de déplacement s’améliorer.

 

CDG Express consacre 537 millions d'euros pour le renouvellement et de modernisation des voies ferroviaires du Nord de l'Ile-de-France .

Une liaison qui s'inscrit dans le réseau de transport déjà existant


Les franciliens seront les premiers bénéficiaires de la ligne 17 du Grand Paris Express qui, à l’horizon 2030, reliera l’aéroport Paris-Charles de Gaulle à la Capitale via la station Saint-Denis Pleyel. Face à l’augmentation des besoins de mobilité, le CDG Express s’inscrit ainsi de façon cohérente dans le réseau de transport collectif francilien, à la modernisation duquel elle contribue. Près de 30 % des investissements réalisés par CDG Express bénéficieront aux transports du quotidien : 537 M€ sont destinés à l’amélioration du transport ferroviaire au nord de l’Île-de-France, notamment pour la modernisation du RER B.

Le CDG Express crée un espace de vie mieux partagé entre deux usages : la quotidienneté et le voyage.

 

Le projet du CDG Express bénéficie à plusieurs autres lignes du nord de Paris : 


•    Entre les gares de La Plaine – Stade de France et Aulnay-sous-Bois, les travaux portent sur les caténaires, la signalisation, la rectification du tracé, le renouvellement du ballast et la rénovation des traverses et des rails. Sur les lignes K et TER Paris-Laon, ces travaux de rénovation permettront de relever la vitesse de circulation des trains de 120 à 140km/h.
•    Sur le RER B, de nouvelles voies de garage ou de retournement sont également créées à Aulnay-sous-Bois, La Plaine Stade-de-France et CDG 2, améliorant ainsi la gestion des situations perturbées et le retour plus rapide à un trafic normal dans les cas de panne de matériel.
•    Sur le reste du réseau, le CDG Express va permettre le remplacement des ponts ferroviaires de la Porte de la Chapelle par un ouvrage unique en structure mixte acier-béton améliorant la performance des rails, réduisant les nuisances sonores lors du passage des trains et permettant de simplifier les liaisons piétonnes et cyclables sur la voirie actuelle. Ce nouveau pont assurera également une amélioration d'infrastructures des lignes existantes, en permettant notamment l'accueil de trains à deux étages pour le RER B.
•    CDG Express participe également au financement du projet de liaison entre la Gare du Nord et la Gare de l’Est porté par Île-de-France Mobilités.

Parce que la population d’Ile-de-France est l’une des plus denses au monde

La population d’Ile-de-France ne cesse d’augmenter. Il s’agit même de l’une des agglomérations les plus peuplées et les plus denses du monde. En 2019, elle comptait plus de 12 millions d’habitants, et sa population va croissant, notamment sur le territoire de Seine-Saint-Denis.
Paris elle aussi, grandit, et les effets démographiques de ces évolutions sont immenses à l’échelle du territoire francilien. Ils induisent de transformer la ville, de la faire grandir, de lui permettre d’accueillir chaque typologie de population au mieux (population du quotidien, population touristique…), en s’appuyant sur l’ensemble des acteurs du territoire et l’ensemble des expertises de chacun d’entre eux. C'est l'une des missions du CDG Express.