Les travaux du CDG Express : un chantier organisé en huit zones étendues sur 32 km

Les travaux du CDG Express sont réalisés par SNCF Réseau constructeur et ADP constructeur dans le cadre d’une concession de travaux publics. Démarrés en 2019, ils sont réalisés entre Paris et l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle.

CDG Express - Carte des travaux

ZONE AB : GARE ET AVANT-GARE DE L'EST

Le tracé du CDG Express débute à la Gare de l'Est avec un quai et des voies dédiés.

Les travaux du CDG Express - Zone AB

En Gare, des espaces de ventes et d'information CDG Express sont aménagés et une signalétique spécifique est mise en place. L'arrivée et le départ à quai des trains CDG Express s'effectueront sur 3 voies (voies 2, 3, 4). Les quais des voies 3 et 4 sont principalement utilisés pour la montée et descente des voyageurs. La voie 2 est utilisée en voie de secours ou de garage afin d’améliorer la robustesse d’exploitation de la liaison. Sur 2 kilomètres du faisceau de voies existantes de l’avant gare, les équipements ferroviaires (voies, caténaires, postes d’aiguillage) et le plan de voies sont adaptés afin de permettre une vitesse plus élevée.

L’aménagement des quais est également en cours : au niveau des quais 1 et 2, des travaux de terrassement, le déplacement ou la dépose de câbles et des abris sont prévus. Le terrassement de la salle d’échanges a quant à lui débuté. Sur le faisceau de l’avant-gare, des poteaux et des massifs de caténaires ont été déposés et des bâtiments démolis dans l’objectif de simplifier le plan de voies (dont les travaux ont débuté au premier semestre 2022). Le terrassement des pistes de chantier et la dépose des voies se terminent. Les piles du pont du Département ont été protégées.

ZONE C : CAP 18 / CHAPELLE CHARBON

Cette zone est située dans le 18ème arrondissement de Paris et s’étend sur 1,4 kilomètre.

Les travaux du CDG Express - Zone C

Elle assure la liaison entre les faisceaux des gares de Paris-Est et Paris-Nordau travers d’une tranchée couverte au niveau de la rue de l’Evangile et du site d’activités de CAP18. Cette tranchée émerge sur le site de Chapelle-Charbon en tranchée ouverte (ouvrage à ciel ouvert).

La dépose des cinq ponts de la Porte de la Chapelle, dont le démantèlement s’est achevé fin 2021, a permis de débuter les opérations de fondation des nouveaux ouvrages et de faciliter l’intervention de projets voisins (Arena 2).  Le bétonnage des piles du pont côté Chapelle Charbon est quant à lui en cours, pour une mise en place des ouvrages prévue à l’été 2022.

Si le chantier de la tranchée couverte est conditionné à l’obtention de l’autorisation de démolition de l’annexe du bâtiment 5 de CAP 18, des travaux préparatoires ont néanmoins pu être menés après la prise de possession des emprises : dévoiement de réseaux, travaux d’assainissement et de terrassement en zone Hébert, diagnostics amiante, plomb, etc. Des culées ont été réalisées côté Condorcet et un écran de protection a été posé côté Hébert. La démolition du pont routier a commencé, de même que le forage des pieux.

ZONE D : RACCORDEMENT DE LA PLAINE

Le tracé de la zone D se situe sur les communes de Saint-Denis (93) et d’Aubervilliers (93), dans le faisceau ferroviaire nord.

Les travaux du CDG Express - Zone D

L’objectif est de raccorder les futures voies du CDG Express depuis la sortie des ponts de la Chapelle aux voies de la ligne La Plaine-Hirson, partagées avec les Transiliens de la ligne K, les TER Paris-Laon et les trains Fret sans croiser à niveau les lignes utilisées par les RER B et D. Ce raccordement nécessite donc d’importants travaux, notamment la construction de plusieurs ouvrages d'art permettant sa circulation en dessous et au-dessus des voies existantes :

  • Un terrier ( passage des voies ferrées sous d’autres infrastructures) sous les voies pour permettre au CDG Express de passer en souterrain ;
  • Un saut de mouton (passage des voies ferrées sur d’autres infrastructures) et une estacade : à la sortie du terrier, le CDG Express franchit les voies de fret en aérien. Pour ce faire, deux ouvrages de franchissement sont construits. Puis, un pont ferroviaire, qu'on appelle estacade, est créé pour relier les voies du CDG Express au réseau ferroviaire nord ;
  • Le remplacement du pont, situé au milieu des emprises ferroviaires et permettant un passage au-dessus des RER B et D ;
  • La simplification du plan de voies : les voies non circulées depuis longtemps sont supprimées à l'occasion du projet pour alléger la charge d'entretien.

Sur cette zone se trouve une base travaux, véritable atout logistique du chantier. Cette base est composée de plusieurs voies, de zone d’entreposage et de bases-vie. Il permet de préparer les trains qui approvisionnent le chantier en matériaux et de faciliter l’évacuation des déchets par voie ferrée.

Les travaux se sont poursuivis en vue de construire le tunnel et le pont ferroviaire pour le passage du CDG Express, et de simplifier les plans de voie pour accroître la vitesse de circulation du RER B. Une séquence soutenue a eu lieu entre la mi-juin et la mi- juillet 2021, ainsi que le week-end du 13 novembre, notamment pour renouveler les voies et le ballast.

Au total, 2000 mètres de rails et 1 700 traverses ont été posés ainsi qu’un appareil de voie. Deux massifs pour potence de signalisation ont été installés, plusieurs kilomètres de câbles déroulés et des travaux de caténaires effectués. Les travaux sur la tranchée couverte ont progressé, de même que ceux du mur de soutènement le long de la rue du Bailly.

ZONE E : AMÉNAGEMENTS ENTRE LA PLAINE ET AULNAY

Entre la gare de La Plaine St-Denis et Mitry-Mory, le CDG Express utilise, sur 22 kilomètres, 2 voies existantes parallèles à celles du RER B.

Les travaux du CDG Express - Zone E

Ces voies sont aujourd’hui empruntées par le TER Paris Laon, la Ligne K et le FRET. Les aménagements à réaliser ont pour principal objectif de moderniser et simplifier les installations anciennes existantes pour renforcer la robustesse de l’exploitation du RER B en améliorant notamment la capacité des installations autour des gares de La Plaine Stade de France et du Bourget. Les travaux permettent aussi d’assurer le passage des trains CDG Express avec une vitesse de circulation portée à 140km/h.

Au Bourget, l’opération flash menée la première quinzaine d’août 2021 a essentiellement consisté à mettre en place quatre appareils de voie, travaux préalables à la mise en service de voies de retournement en 2022, à créer un bassin de rétention, achevé en octobre, et à améliorer la signalisation. La déviation de câbles a été poursuivie et des massifs caténaires ont été renforcés.

ZONE F : RACCORDEMENT LIGNE NOUVELLE

La zone F est située dans le département de la Seine-et-Marne, sur les deux communes de Villeparisis et Mitry-Mory.

Les travaux du CDG Express - Zone F

La ligne CDG Express s’y étend sur 2 kilomètres environ, de la sortie de la zone urbanisée de Villeparisis, jusqu’à la fin de la courbe et le début de l’alignement droit, parallèlement à la LGV, sur une zone agricole. L’objectif fonctionnel de la zone F consiste à relier les voies de la ligne de La Plaine à Hirson à la portion de ligne nouvelle CDG Express, longeant le barreau de la LGV jusqu’à la gare CDG T2 (zone H). Structurellement ce débranchement ne peut se faire à niveau car il couperait la voie 1 ainsi que les voies Bis du RER B.

Cette zone F se caractérise par de nombreuses interfaces avec d’autres réseaux de transport, avec d’une part, les voies ferrées (RER B, lignes de Fret/Ligne K/TER Laon) et d’autre part, la LGV et l’autoroute A104. Le débranchement doit en conséquence se faire par un franchissement dénivelé consistant en la création d’un ouvrage souterrain (type tranchée couverte) pour faire déboucher les voies CDG Express à l’ouest des voies de la LGV.

Sur la commune de Mitry-Mory, de mi-juillet à mi-août 2021, deux tabliers du terrier ont été installés, nécessitant la dépose et la repose des voies du RER B. Ces travaux ont permis d’achever une étape supplémentaire dans la construction du terrier passant sous la ligne du RER B, par lequel circulera le CDG Express pour rejoindre l’aéroport Paris - Charles-de- Gaulle sur des voies nouvelles. L’extension du PAI 7 (Poste d’Aiguillage Informatisé) est terminée, de même que
des opérations connexes de drains agricoles, et la construction du terrier se poursuit. Les travaux de voies et de caténaires se poursuivent. Au total, 450 mètres de voies ont été posés en long rail soudé.

ZONE G : LIGNE NOUVELLE

La zone G est située dans les départements de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne, elle traverse les communes de Mitry-Mory et de Tremblay en France.

Les travaux du CDG Express - Zone G

Cette zone s’étend sur 4,4 kilomètres entre le débranchement de Mitry-Mory et l’entrée dans la zone. La future portion de voie nouvelle de la ligne CDG Express longe, côté ouest, la ligne LGV Interconnexion.

Les travaux de terrassement qui constitueront la future plateforme ferroviaire se sont poursuivis en 2021 en vue d’accueillir 4,4 kilomètres de voies nouvelles jusqu’à la zone aéroportuaire. Les travaux préparatoires du pont ferroviaire de la RN2 ont été achevés. La construction des ouvrages d’art de la RD 9 et du CR2 a débuté.

Sur ces deux sites, des déviations ont été mises en place à la fin de l’été et les circulations rétablies à la fin de l’année dernière. Les pistes latérales ont été terrassées et les travaux d’assainissement continuent : huit ouvrages hydrauliques transversaux sur douze ont été réalisés et onze bassins d’infiltration sont en cours d’aménagement.

ZONE H : AMÉNAGEMENT DU TUNNEL ET DE LA GARE CDG 2

La zone H est située dans le département de Seine-Saint-Denis, sur la commune de Tremblay-en-France.

Les travaux du CDG Express - Zone H

Cette zone s’étend sur 1,7 kilomètre entre le pont route de la route périphérique sud de l’aéroport et la fin du quai RER B côté Paris, dans la gare CDG2. Les objectifs de cette zone sont d’aménager le tunnel existant sous les pistes afin de relier la partie en voie nouvelle de la zone G, à la gare de l’aéroport Paris-CDG. Il s’agit, pour cela, d’installer les équipements ferroviaires nécessaires au passage du CDG Express dans le tunnel. Cette zone comporte également les aménagements en gare CDG2 et l’installation de base de maintenance et de secours à l’entrée du tunnel au sud de la plateforme.

Les travaux de génie civil du tunnel ont été achevés au 31 décembre 2021 et la pose des équipements de sécurité du tunnel (câblage, balisage, chemins de câbles) a débuté.

En gare de Paris-Charles de Gaulle 2, l’estacade nord destinée au RER B est achevée - les quais du RER B et les équipements électromécaniques ont été remis à SNCF Gares & Connexions à la fin de l’été 2021. Le permis de construire modificatif pour l’abaissement des quais et des compléments de programme a été obtenu en juin. La démolition de l’ascenseur 5 et des escaliers en zone 5 a commencé. Les travaux sur les verrières horizontales (reprise d’étanchéité, pose d’une passerelle de maintenance, raccordement des exutoires de désenfumage, peinture) ont avancé.

Du côté de l’extension de la gare RER B, les travaux de télécommunications et sur les systèmes électriques de signalisation se sont poursuivis de même que des travaux d'allongement du quai.

ZONE L2 et PZ : RECONSTITUTION DES VOIES DE GARAGE

En zone aéroportuaire, la zone L2 accueillera la reconstitution des voies de garage du RER B.

Les travaux du CDG Express - Zone L

Elle est localisée sur l’aéroport Paris – Charles-de-Gaulle sur 1,5 kilomètre environ. Elle correspond à la zone d’arrivée du RER B sur la plateforme aéroportuaire. Une passerelle de service, à destination des agents de conduite, des agents de nettoyage et de l’agent de sureté, est ajoutée pour franchir la route de la Commune et les voies ferrées. Un bâtiment de service ainsi qu’un bâtiment technique sont également construits.

A Pantin, un autre site de reconstitution des voies de garage est prévu, cette fois pour permettre le remisage des Transiliens. L’analyse menée en concertation avec les exploitants a conduit à proposer la création de quatre voies de relais de rames supplémentaires sur le site de « Pantin-Zone », afin de conserver la même qualité d’exploitation pour Transilien. Une voie est supprimée pour permettre l’implantation d’une voie de garage de Transilien.

La passerelle d’accès à la nouvelle zone de garage du RER B a été posée le premier week-end de juin 2021. Au mois de novembre 2021, la mise à sa place définitive de la voie 1R a permis de libérer de l’espace pour terminer l’aménagement des voies de garage du RER B. Après les travaux de caténaires et de télécommunications et l’installation de portiques de signalisation, la construction de ces voies nouvelles permet une mise en service des garages en août 2022.