Comment les gares du CDG Express ont-elles été sélectionnées ?

  • Tracé
  • Gare de l'Est
  • Terminal 2E
Tracé & Territoire

Points de départs et d’arrivées du CDG Express, la gare de l’Est et le Terminal 2E constituent des choix stratégiques du projet.

Le Terminal 2E : le choix stratégique

Au-delà de l'aspect stratégique, l'arrivée à la gare de CDG 2 vise à faciliter le parcours des passagers. Cette gare irrigue l'ensemble de l'affluence des passagers du terminal 2 et est directement reliée aux terminaux 1 et 3, grâce au CDG Val.

Une arrivée plus accueillante en gare de l’Est

Contrairement à la gare du Nord, aujourd’hui saturée en terme de trafic (c’est l’une des plus denses d’Europe), la gare de l’Est présente un double avantage : elle peut accueillir le trafic supplémentaire généré par le CDG Express et laisser la possibilité d’aménager des quais et des services dédiés.

image gare

La gare de l’Est, bientôt connectée au pôle Magenta

A l’horizon 2025, la Gare de l’Est sera directement reliée au pôle Magenta et à la Gare du Nord (en connexion avec les RER B, D et E, notamment). De plus, elle dispose déjà de nombreuses connexions (métro et bus) et a fait l’objet d’investissements importants avec l’arrivée du TGV Est, pour la rendre plus accueillante auprès des voyageurs.

Pourquoi pas la gare Saint-Lazare ?

Si elle est connectée au pôle d’affaires de La Défense, la Gare Saint-Lazare n’aurait pas été une porte d’entrée judicieuse sur Paris. D’une part parce que le CDG Express s'adresse à l'ensemble des passagers aériens, qu’ils soient en voyage d'affaires ou de tourisme.
D’autre part, parce que les études de trafic ont démontré que la clientèle d'affaires ne se rendait pas directement de l'aéroport au quartier d'affaires de La Défense. La plupart de ces voyageurs passent par Paris pour aller à l'hôtel, par exemple.