Quel dispositif de concertation publique a été mis en place autour du projet, en amont du chantier ?

  • Travaux
  • Concertation publique
  • Enquête
  • Public
Le Projet

Impliqué à tous les stades de la conception du projet, le public donne son avis sur le CDG Express depuis les premiers débats menés en 2003.

Les premiers débats publics remontent à 2003

Plusieurs enquêtes et débats publics ont été menés, dès 2003 sous l’égide de la Commission nationale du débat public. Ce sont les échanges avec le grand public qui ont abouti au tracé tel qu’il est prévu aujourd’hui. En 2008, le projet est déclaré d’utilité publique. Cette utilité publique a été confirmée en 2017.

L’enquête publique sur l’environnement

La dernière enquête publique sur les impacts environnementaux a été lancée du 22 octobre au 20 novembre 2018, dans le cadre de la procédure d'obtention de l'autorisation unique environnementale. Les riverains et les différentes parties prenantes du projet ont ainsi pu exprimer leurs préoccupations sur les impacts environnementaux du chantier et du projet. L’arrêté inter-préfectoral portant autorisation environnementale a été rendu le 11 février 2019.

Une réunion des acteurs du territoire

Le rapport piloté par le Préfet de région Ile-de-France et remis au Gouvernement en avril 2019 a également permis la concertation de l’ensemble des parties prenantes du territoire : les régions Ile-de-France et Hauts-de-France, Ile-de-France Mobilités, et l’ensemble des communes et des départements traversés par le projet.

L’avis des riverains et des voyageurs pris en compte

Sur la base de cette mission, le Gouvernement a décidé de reporter la mise en service du CDG Express de fin 2023 à fin 2025 afin de concilier les travaux nécessaires au CDG Express avec les circulations existantes.